Secteur Activités Publiques
Facebook Twitter Vimeo

L’expression publique de la mémoire des réfugiés et la décolonisation du savoir


Dans un livre récemment traduit en français, Histoire de vie de réfugiés Montréalais, Steven High nous place au cœur de l’histoire de personnes qui ont dû fuir les guerres, les génocides et la persécution. Fruit d’un projet de recherche-action engageant ces personnes et leur communauté dans la construction de la mémoire, ce livre est un outil indispensable pour contrer l’indiffé- rence face aux violences contemporaines et lutter contre le racisme. Il permet de mieux comprendre les exils, les migrations et plus généralement l’errance que connaît une   part croissante de l’humanité. Une démarche indispensable à une compréhension plus démocratique de l’accueil.

Soirée de discussion organisée par le Secteur Vivre ensemble du Centre justice et foi, et le Centre d’histoire orale et de récits numérisés de l’Université Concordia le 24 avril 2019.

Avec:

Steven High, professeur et co-fondateur du Centre d’histoire orale et de récits numérisés à l’Université Concordia ;

Émilie Nicolas, boursière Vanier, candidate au doctorat en anthropologie linguistique à l’Université de Toronto et cofondatrice de Québec inclusif ;

François Rocher, professeur à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa.