Centre justice et foi
 
Vivre ensemble

 


Faites un don


POUR RECEVOIR
LE WEBZINE VIVRE ENSEMBLE,
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE
liste d'envoi
  

 



Le Centre justice et foi, par son secteur Vivre ensemble, suit depuis plus de 30 ans les questions d’immigration au Canada et au Québec.

Il intervient sur trois enjeux principaux : société québécoise et pluralisme, migrations internationales et protection des réfugiéspastorale interculturelle. Les différentes activités réalisées par le secteur visent à assurer une réflexion collective autour de ces différents axes thématiques avec un parti pris pour la justice sociale.

 

Webzine Vivre Ensemble   Le webzine Vivre ensemble est une source d’information incontournable sur les enjeux de l’heure liés aux migrations internationales et au pluralisme.
Le Webzine
     
Webzine Vivre Ensemble   « QuébécoisEs, musulmanEs… et après? » est un projet visant à interroger les représentations autour de l’islam, à mieux comprendre la diversité des personnes musulmanes et les enjeux du pluralisme au Québec.
En savoir plus
     
Maria'm   Maria’M est un groupe de dialogue féministe entre chrétiennes et musulmanes dont les membres s’engagent pour l’égalité entre les sexes au sein de leurs traditions religieuses et dans la société.
En savoir plus

AUTRES INFORMATIONS DE VIVRE ENSEMBLE

Exposition « QuébécoisEs, musulmanEs… et après? » et théâtre forum à Montréal-Nord
L’exposition « QuébécoisEs, musulmanEs… et après ? » sera présentée au Cégep Marie-Victorin dans l’arrondissement Montréal-Nord du 20 septembre au 4 octobre prochain.

Voici les horaires d’ouverture du pavillon central où se trouvera l’exposition :  du lundi au vendredi de 7 h  à 22 h 30 et le samedi de 8 h à 17 h 30.
 
Le théâtre forum créé avec la collaboration de la troupe Mise au jeu « Féministes et croyantes? Il était une foi des féministes » y sera aussi présenté le 28 septembre 2016 de 12h15 à 14h00 au Rond point. Entrée libre!


Le document « L’hospitalité comme lieu de révélation divine : un regard chrétien » reprend le contenu d’une conférence donnée par Martin Bellerose le 9 novembre 2015 dans le cadre de la soirée « Hospitalité chrétienne et défis actuels ». Dans ce texte, l’auteur propose une réflexion sur l’hospitalité à partir de trois passages bibliques : Romains 12, 1-21, Hébreux 13, 1-19 et 1 Pierre 4,7-11. Il présente la portée du mot philoxenia (hospitalité) utilisé dans le discours des premiers chrétiens et leur façon de pratiquer l’hospitalité ainsi que la compréhension qu’ils en avaient afin de nourrir la réflexion des chrétiens d’aujourd’hui face à des flux migratoires grandissants.

 

Le Centre justice et foi, en collaboration avec  Alternatives,  a lancé un nouveau blogue collectif "SALAM" (mot qui désigne paix en arabe).

Écrits par de nombreuses figures intellectuelles et associatives, les textes qui sont publiés dans SALAM abordent différentes facettes de la construction de l’islamophobie comme problème public. Nous voulons fournir des outils permettant de mieux saisir les enjeux relatifs à l’islam et à l’actualité internationale et ainsi, contrer les discours islamophobes.

Le blogue peut être suivi dans le Huffington Post (Quebec), le Journal des Alternatives, et un extrait est repris chaque mois dans un billet du Journal Métro.

Textes du blogue :

Des clés de compréhension pour contrer l'islamophobie, par MICHEL LAMBERT et MOULOUD IDIR
Islamophobie, critique ou obsession, par BOCHRA MANAÏ
Géopolitique de l'islamophobie, par MOULOUD IDIR
Du discours islamophobe d'Israël et de ses relais médiatiques québécois, par MICHAËL SÉGUIN

Les féminismes pluriels : un antidote à l’islamophobie et au racisme par SONIA DAYAN-HERZBRUN
L'islamophobie décomplexée et le retentissement d'une « victoire idéologique » des extrêmes droites par SIEGFRIED L. MATHELET

Figures de la dissidence en islam et islamophobie intellectuelle par MOHAMED-AMINE BRAHIMI

 

 

 

babillard
Pour la construction d’une politique d’hospitalité

Entre le mois de janvier et septembre 2016, à Paris, Calais, Cherbourg, Chocques, Dieppe et Steenvoorde, de nombreux campements ont été détruits, où survivaient plusieurs centaines d’hommes, femmes et enfants migrants. La recrudescence de ces expulsions/destructions ces derniers mois est le signe de l’échec patent des politiques d’inhospitalité mises en place par l’État et certains élus à l’encontre des exilé.e.s en transit. Plutôt que de réfléchir et d’expérimenter des dispositifs d’accueil adaptés, les responsables politiques préfèrent déplacer régulièrement les bidonvilles, quitte à empirer la situation. Les organisations signataires de ce texte interpellent les autorités et formulent une série de revendications. 
La Mécanique des flux

La documentariste Nathalie Loubeyre vous propose un documentaire sur la tragédie migratoire. Aux frontières de l’Europe, des hommes et des femmes, déterminés, se battent pour surmonter les barrières que l’Union européenne leur oppose. Avec pour seules armes la force de leurs rêves et leur vitalité, ils affrontent une violence qui ne dit pas son nom, décidant ainsi de leurs vies, envers et contre tout. Un autre regard, à la fois proche, sensible et cinématographique, sur cette réalité. Nous vous recommandons de commander ce DVD et de le faire connaitre.
« Ils ferment leurs frontières, nous ouvrons nos écoles »

Des figures intellectuelles de renom regroupées au sein du Réseau Études Supérieures et Orientation des Migrant.e.s et des Exilé.e.s (RESOME) signent un mot d’ordre lancé par des étudiants et des professeurs : ‘’accueillir dans les écoles et universités tous ceux qui fuient les guerres, persécutions ou désastres économiques et environnementaux’’. Ce réseau souhaite notamment « organiser un collectif horizontal de travail et de confiance entre tou.te.s celles et ceux qui défendent les mêmes revendications; un terrain fertile pour montrer qu'il est possible de s'organiser autrement, et pour lutter en faveur du droit à l'éducation et à la dignité de tou.te.s les exilé.e.s ».  Pour en savoir plus.
Le Canada hausserait ses cibles en matière migratoire

Le ministre John McCallum a annoncé cela suite aux consultations ayant eu lieu au sujet de la politique migratoire canadienne. Pour l’année 2016, le ministre estime à 300 000 le nombre de personnes migrantes que le Canada accueillera. Les données récentes publiées par les journaux disent que le Canada a accepté près de 265 000 personnes en 2014, ce qui équivaut à 0.7% de la population totale. L’augmentation que ferait le gouvernement canadien coïnciderait avec les souhaits exprimés lors d’un récent sondage. Il reste à analyser le tournant migratoire pris par cette politique et à l’étudier en fonction des catégories précises.  Pour en savoir plus. 

 

  © Centre justice et foi. Tous droits réservés. | Crédits