Secteur Centre justice et foi
Facebook Twitter Vimeo

Analyse Sociale

Mais qu’est-ce donc que cette « analyse sociale » qui est la raison d’être du CJF ?

Par : Centre justice et foi

Lire la version PDF

Mais qu’est-ce donc que cette « analyse sociale » qui est la raison d’être du CJF ?

Sans entrer dans les détails1, disons que l’analyse sociale est une méthode de recherche et d’intervention sociales qui se caractérise par sa partialité, ses acteurs, son objet, son approche, et surtout par sa finalité.

Contrairement à l’analyse académique ou formelle qui prétend à l’objectivité, sinon à la neutralité, l’analyse sociale ne cache pas ses parti pris ; elle se développe au nom d’un choix de valeurs précises, dans notre cas inspirées par l’Évangile.

D’ailleurs l’analyse sociale se pratique non pas par des observateurs mais par des gens qui sont eux-mêmes des acteurs sociaux, engagés dans les luttes sociales et les combats pour la justice.

L’objet de l’analyse sociale n’est pas la société en général, prise comme objet de recherche comme en sociologie, mais bien « le conflit social, ce terrible antagonisme des riches et des pauvres qui fait scandale à notre conscience de chrétiens ».

La façon de pratiquer l’analyse sociale est forcément multidisciplinaire : pour bien cerner une réalité, il faut à la fois en examiner les dimensions économique, politique, sociale, y compris les dimensions psychologiques ou spirituelles qu’on est souvent porté à oublier. Mais surtout, l’analyse sociale n’est pas gratuite ; elle est essentiellement tournée vers l’action ; elle ne trouve son sens que dans l’effort de transformation de la réalité pour construire une société plus juste et plus humaine.

1. Pour une étude plus complète, voir le texte de Karl Lévêque s.j., l’un des fondateurs du CJF, paru dans Relations en septembre 1982, p. 217-220, sous le titre « L’analyse sociale : pour voir au changement ».