Un Québec riche de tout son monde? Pauvreté et travail à l’heure du plein-emploi

Lire la version PDF

Dans un Québec qui vit à l’heure du plein-emploi  et d’une croissance économique apparemment soutenue, oser poser la question de la pauvreté des travailleuses et des travailleurs c’est se mettre en porte-à-faux avec l’optimisme qui prévaut dans les milieux d’affaires. Or, 17 ans après l’adoption dela Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, force est de constater qu’un fossé n’a cessé de se creuser entre les personnes les mieux nanties et celles en situation de pauvreté.

Alors que le gouvernement québécois nage dans les surplus budgétaires, il nous parait essentiel de refaire ce constat et de réfléchir aux nouveaux visages de la pauvreté et de la précarité dans le monde du travail. Qui sont les « gagnants » et les « perdants » de cette nouvelle donne économique? Comment combattre ces inégalités ?

VOIR LA VIDÉO

Avec

JILL HANLEY, professeure associée à l’École de travail social de l’Université McGill et directrice scientifique de l’Institut universitaire SHERPA ;

VIRGINIE LARIVIÈRE, porte-parole et responsable de l’organisation politique du Collectif pour un Québec sans pauvreté ;

ROLANDE PINARD, sociologue du travail, auteure de L’envers du travail (Lux, 2018) et de La révolution du travail (Liber, 2000).

 

LUNDI 24 FÉVRIER 2020

de 19 h à 21 h 30

Maison Bellarmin
25 rue Jarry Ouest, Montréal
(métro Jarry ou De Castelnau)

 

Contribution suggérée : 5 $


Restez à l’affut de nos parutions !
abonnez-vous à notre infolettre

Le Centre justice et foi (CJF) est un centre d’analyse sociale qui pose un regard critique sur les structures sociales, politiques, économiques, culturelles et religieuses. Il publie la revue Relations et organise différentes activités publiques, notamment les Soirées Relations. Son secteur Vivre ensemble développe une expertise sur les enjeux d’immigration, de protection des réfugiés ainsi que sur le pluralisme culturel et religieux.

Send this to a friend